L’OSTÉOPATHIE

Une séance d'Ostéopathie dure entre 45 min et 1h selon le motif de consultation.

A chaque séance, est réalisé un interrogatoire ciblé et systématique.

Il permet au patient de définir et de décrire ses symptômes.

Je réalise ensuite un examen complet des articulations du corps, du crâne et des organes viscéraux.

Puis j'explique et décris au patient l'axe de traitement proposé. Grâce à l'utilisation de différentes techniques à la fois articulaires, tissulaires, crâniennes ou viscérales, je travaille l'ensemble du corps lui permettant de retrouver souplesse et mouvement.

Une synthèse et des conseils sont prodigués en fin de séance pour un suivi optimal et une meilleure performance thérapeutique .

POUR QUI?

 

Nourrissons

Lors de l'accouchement, le nourrisson découvre un nouveau milieu. ll est passé du milieu confortable et sécurisé du ventre de sa mère au monde extérieur, univers encore inconnu.

La découverte de ce nouveau monde est rendu possible grâce à une étape essentielle de l'accouchement : le passage de la tête puis du corps de l'enfant par le bassin de sa maman. Cette étape va marquer physiquement la tête et le corps du bébé.

 

Que se passe t'il pour le bébé lors de l'accouchement ?

Que l'on vive un accouchement serein, anxieux, rapide ou long, le passage du bébé dans le bassin de la mère peut perturber le fonctionnement de ses structures crâniennes pouvant modifier son développement

Lors de l'accouchement s' appliquent de grosses contraintes sur les os occipitaux et frontaux du nourrisson. Ces contraintes et pressions d'ordre mécaniques peuvent entrainer à plus ou moins long terme des conséquences sur le crâne du bébé.

L'utilisation de spatules, forceps ou ventouses lors de l'accouchement occasionne également une perte de mobilité des os du crâne.

Après un accouchement, certains bébés naissent avec une modification morphologique du crâne (ex: crâne en cône, ou méplat). Dans d'autres cas, cette modification s'installe avec le temps (la tête plate d'un seul côté).

L'ostéopathie considère que toute modification de la structure (déformation de la tête de bébé) altère la fonction du corps et entraine certains symptômes tels que régurgitation, colique, constipation, bébé agité.

Une séance d'Ostéopathie peut être faite à partir de 3 semaines de vie. En travaillant sur le crâne et la face du bébé, l'ostéopathe va permettre aux structures du crâne de retrouver leur mobilité, évitant ainsi l'installation de blocages. 

Les champs d'action de l'Ostéopathie

L'ostéopathie est autrement indiquée pour traiter des symptômes tels que :

- les  otites et les rhinites 

- les problèmes de mise au sein et les difficulté de succion 

- une mauvaise position

 


Quand doit on consulter un ostéopathe pour son bébé ?

 

Dans le cas d'un accouchement avec utilisation d'instruments (forceps, spatules) ou encore dans le cas d'accouchements compliqués : une présentation en siège, une grossesse gémellaire, le cordon ombilical enroulé autour du cou, et un accouchement prématuré. 

 

L'ostéopathie est aussi indiquée à titre préventif.  Même en absence de symptômes chez le bébé, il peut  subsister des tensions qui ne se manifestent pas physiquement mais qui sont bien présentes.

Il est donc nécessaire de faire le point sur la mobilité du corps du bébé, permettant à votre enfant de se développer et de grandir dans les meilleures conditions possibles. 



Comment se déroule une séance d'Ostéopathie pour bébé  ?

 

L'ostéopathe commence par un interrogatoire précis et rigoureux sur la grossesse, l'accouchement et les symptômes présentés par le bébé. Il est réalisé avec l'aide des parents

 

Le praticien va ensuite faire un examen doux pour localiser les blocages des différentes structures du corps (crâne, sacrum, bassin et abdomen). 

 

Puis l'ostéopathe par des techniques précises, ciblées et douces va corriger les tensions retrouvées. La rapidité d'intervention favorise la réussite du traitement. Votre bébé peut alors démarrer la vie sans tensions, avec toute sa souplesse et sa liberté physique.

 

N.B: la prise en charge du nourrisson s'inscrit dans un parcours de soin pluridisciplinaire : sages-femmes, pédiatres et médecins généralistes. Ces professionnels de la santé sauront vous orienter et répondre à toutes vos questions. Une prise en charge globale est essentielle pour un bébé.

 

Femmes enceintes

La grossesse est une étape importante dans la vie d'une future maman. Pendant cette période le corps se transforme sur plusieurs aspects : des changements hormonaux, physiologiques et physiques.

 

Tous ces changements corporels modifient l'équilibre du corps, entrainant l'apparition de nouvelles pressions et contraintes sur le corps de la femme enceinte.

Cette modification du point d'équilibre entraine une perte de mobilité et de souplesse des articulations,  des muscles, des ligaments et des viscères, favorisant l'apparition de symptômes tels que des douleurs articulaires de type sciatique, des maux de dos, les jambes lourdes, des troubles digestifs (constipation, mauvaise digestion) et des maux de tête.

Les changements corporels et physiologiques de la femme enceinte 

 La modification hormonale: nous retrouvons une augmentation d'hormones spécifiques de la grossesse. 

Leurs rôles sont essentiels : le maintien de la gestation , de la croissance et du développement du foetus.

En fin de grossesse ce sont également les hormones qui permettent de déclencher l'accouchement.  

 

Modification du système ostéo-ligamentaire : nous observons un processus de relâchement du système ligamentaire.  Des douleurs articulaires apparaissent alors au niveau des cervicales, des vertèbres dorsales, des lombaires et du bassin.

Modification de l'appareil urinaire/digestif : au fil des mois le bébé prend sa place dans le ventre de sa mère, ce qui entraine une compression des organes digestifs et génitaux (estomac, colon et vessie). La future maman ressent des symptômes tels que des nausées, des remontées acides, des diarrhées/constipation,  des infections urinaires, les jambes lourdes et des troubles de la circulation sanguine.

 

Modification psychologique:  les femmes enceintes peuvent avoir des pertes de mémoire,  ou encore développer une anxiété ou des pulsions alimentaires.

Autres modifications : une fatigue chronique,  une raideur générale du corps, un changement de la pigmentation de la peau,  une poussée d'acné et la chute de cheveux.

 

L'intérêt de l'Ostéopathie dans l'accompagnement de la grossesse et dans le déroulement de l'accouchement ?

En début de séance, un interrogatoire précis est réalisé afin de recueillir les symptômes de la patiente. La séance d'Ostéopathie d'une femme enceinte est différente d'une séance pour adulte. En effet, l'ostéopathe utilise exclusivement des techniques douces (respiratoires, fasciales et musculaires) pour respecter au mieux le bien être de la maman et son bébé à naître. 

En une ou plusieurs séances,  la future mère retrouve son équilibre, lui permettant de s'approprier son nouveau corps et s'adapter à tous ses changements physiques ou physiologiques. 

Lors de l'accouchement, la sortie du bébé par le bassin de la mère est une étape clé. L'ostéopathe va travailler et détendre les ligaments, les muscles et les tissus du bassin, pour faciliter le passage, et permettre à la mère et son bébé de vivre pleinement cet évènement.  

L'Ostéopathie apparait comme une méthode douce qui permet à l'enfant et sa maman de vivre un accouchement le plus harmonieux possible.

N.B : l'ostéopathie ne se substitue pas à un suivi par des professionnels de santé : médecins généralistes, gynécologues et sage-femmes. L'importance du parcours de soin de la femme enceinte est capital pour la maman et son bébé. 

 

Sportifs

Lors de la pratique d'un sport, des contraintes spécifiques peuvent s'imprimer sur le corps. En effet chaque sport utilise un groupe musculaire adapté à sa pratique. 

De simples courbatures peuvent vite devenir des douleurs chroniques entraînant des contractures ou des tendinites.

Lorsqu'une douleur devient chronique et s'installe, elle va gêner la pratique du sport, diminuant ainsi les performances du sportif.

La douleur entraîne un déséquilibre global du corps qui peut engendrer une perte de mobilité des muscles, des articulations, des ligaments et des tendons. C'est ainsi que le sportif commence à ressentir des douleurs avant, pendant ou après l'entrainement et/ou compétitions.
 


Quels sont les symptômes ?

- douleurs musculaires (ex : douleur dans le pli de l'aine - psoas)

point de côté, essoufflement à l'effort

douleurs sous les talons (talalgies)

- douleurs articulaires (épaule, genou)

- mauvaises sensations lors de la  pratique sportive

- vertiges

- fatigue musculaire et courbatures

- trouble de la concentration

- mauvaise récupération après l'effort 

Pourquoi consulter un ostéopathe ?

L'ostéopathie travaille sur l'équilibre et la souplesse du corps. Dés lors qu'il est déséquilibré, des douleurs peuvent apparaitre. Grâce à des techniques spécifiques et ciblées, l'ostéopathe rééquilibre le corps et permet au sportif de retrouver de bonnes sensations lors sa pratique physique.

Lors de la séance, l'ostéopathe reconnait et traite les causes qui limite le sportif dans ses performances. Avec une ou plusieurs consultations le sportif récupère sa puissance musculaire, une meilleure concentration et sa capacité respiratoire.

Tous les sportifs peuvent consulter un ostéopathe à titre préventif. Ainsi l'Ostéopathie prévient de la possible apparition de la douleur et maintient les performances et le bien être du sportif.

L'ostéopathe, une nouvelle thérapie qui s'installe dans le parcours de soin du sportif

L'intervention d'un ostéopathe est de plus en plus sollicité par les sportifs professionnels et par les organisations sportives : championnat de France de tennis féminin, le tour de France en voile, club de football et handball ainsi que la diagonale des fous.

Que ce soit pour les amateurs ou sportifs de haut niveau, l'ostéopathie permet un suivi complet et apparaît comme un outil essentiel pour pratiquer son sport dans les meilleurs conditions.

 

 

Adolescents

L'adolescence est une période charnière de la vie et s'accompagne de nombreux changements physiques, psychologiques et émotionnels.

Les changements physiques:

Ces changements peuvent être déroutants pour les adolescents car ils doivent s'adapter à leur corps en pleine transformation. Ce sont les hormones naturellement sécrétées par le corps qui sont responsables de ces modifications physiques caractérisant cette nouvelle phase appelée puberté. Cette étape survient entre 9 et 16 ans, et débute à un âge différent chez chaque individu.

La puberté s'accompagne de poussées de croissance. Or le corps d'un adolescent(e) ne grandit pas uniformément :  l'os de la jambe droite  grandit alors qu'à gauche c'est l'os de l'avant-bras.

Rassurez-vous c'est le mécanisme normal de la croissance

Les changements émotionnels et psychologiques :

Lors de l'adolescence, les rapports sociaux sont modifiés. L'adolescent peut avoir des difficultés dans sa relation avec les autres, ses parents et ses amis. C'est la "crise d'adolescence".

Les parents doivent rester vigilants aux changements d'ordre émotionnels et psychologiques de leur enfant.

L'adolescent(e) devient un adulte et commence à se questionner sur son identité, ses émotions et ses désirs. Il/elle commence à ressentir la nécessité de s'émanciper de ses parents et part à la recherche de  liberté et d' indépendance

La place de l'Ostéopathie dans le bien être de l'adolescent :

L'Ostéopathie aide à l'acceptation des changements physiques de l'adolescent(e).  En effet, en travaillant sur l'équilibre du corps de l'adolescent(e), l'ostéopathe traite et libère les possibles blocages retrouvés. Cela lui permettra de grandir en toute liberté et dans un corps sain et souple. L'adolescent(e) peut  ainsi se ré-approprier son corps et l'accepter pleinement.

 

 

Adultes

L'Ostéopathie se fonde sur le principe qu'un corps équilibré et sain est en bonne santé.

 

Voici la définition de la santé selon l'OMS : "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité".

Chaque individu a un mode vie, des habitudes quotidiennes (alimentation, sport, rythme du sommeil), professionnelles (position au travail) et personnelles qui lui sont propre. Tous les jours, notre corps subit des tensions, du stress et de la pression que ce soit au travail ou dans la vie de famille. 

Un corps déséquilibré n'est pas forcément symptomatique. Néanmoins, suite à un stress supplémentaire, le corps n'arrivant plus à s'équilibrer, les blocages présents mais non douloureux entrainent des douleurs pouvant devenir constantes (chronique) ou se manifestant par des épisodes récurrents (aigu).

Plusieurs symptômes peuvent apparaitre  :

- symptômes digestifs : apparition de maux de ventre,  de ballonnements,  de diarrhées et de constipations

- symptômes ORL : des maux de tête, des migraines, des acouphènes, des problèmes de mâchoire (ATM)

- symptômes gynécologiques : des règles douloureuses et/ou irrégulières, des infections urinaires et des mycoses

- symptômes d'ordre psychologique : une anxiété et un mal être

- autres symptômes : des maux de dos, des douleurs articulaires, des troubles du sommeil et du comportement

La place de l'Ostéopathie dans notre prise en charge quotidienne

 

L'Ostéopathie intervient sur les symptômes aigus (lumbago, torticoli, entorse, tendinite, maux de tête) et chroniques (maux de ventre, anxiété).  Cependant les prises en charge sont différentes. 

 

Dans la phase aigüe, l'ostéopathe travaille spécifiquement sur la zone douloureuse afin de diminuer au maximum la gène ressentie par le patient. Il est tout de même recommandé de consulter son médecin traitant qui vous prodiguera des conseils et vous expliquera la conduite à tenir pour une prise en charge complète. 

Dans les cas de douleurs chroniques, un bilan complet est effectué par l'ostéopathe afin de mettre en place un axe de traitement personnalisé. Pendant la séance, le travail sera effectué sur toutes les structures du corps (articulation, ligament, viscères).

L'Ostéopathie peut prendre en charge des patients atteints de maladies chroniques (spondylarthrite, lupus, maladie de Crohn, hypothyroïdie, arthrose/arthrite). En travaillant sur le corps avec des techniques adaptées, l'ostéopathe diminue ces douleurs chroniques liées à la maladie, permettant aux patients de retrouver un confort de vie. Attention, l'Ostéopathie ne se substitue pas à un avis médical. 

Le déroulement d'une séance d'Ostéopathie

La séance dure entre 45 min et 1h et se déroule en 3 étapes : un interrogatoire qui permet de définir les symptômes du patient, un examen clinique complet qui vise à localiser les douleurs puis l'ostéopathe propose un axe de traitement.  Des conseils seront prodigués en fin de séance. 

En conclusion

Que ce soit pour des douleurs aigües ou chroniques, l'Ostéopathie s'impose comme une thérapie complémentaire qui permet au patient de retrouver un confort quotidien. 

N'oubliez pas que l'Ostéopathie a aussi un but préventif. En effet, je vous conseille de venir consulter entre une fois à deux fois par an. La séance permet au patient de retrouver un corps équilibré, souple et efficace. Le  patient retrouve alors un réel bien être dans sa vie quotidienne.

 

Seniors

Voici quelques symptômes retrouvés chez les personnes âgées:

- des douleur de type arthrose (dans le cou, les genoux,  les coudes, ou le dos)

- des problèmes de digestion (diarrhée ou constipation)

- une perte du sommeil 

- une raideur globale du corps 

-  des difficultés lors de la marche

Une séance d'Ostéopathie permettra de retrouver de la souplesse, de l'amplitude articulaire, de la fluidité dans ses mouvements au quotidien et un gain d'autonomie

Bien que ces douleurs soient liées à l'âge, leurs intensités peuvent être diminuées par une séance d'Ostéopathie. Grâce à l'utilisation de techniques douces et ciblées, l'ostéopathe apporte un bien être et soulagement global tout en respectant l'intégrité du corps du patient âgé.

© 2019 D.NAULLEAU

  • White Facebook Icon